Histoire de l'EDPAMS des Ardennes

Du Centre Départemental de l’Enfance à l’E.D.P.A.M.S.

1930 – 1950 : La lutte contre la tuberculose :

L’établissement a été créé en 1930 en tant que Préventorium destiné à accueillir les enfants, âgés de moins de 14 ans, atteints de primo-infection tuberculeuse. Après la seconde guerre mondiale, le nombre d’enfants en état de déficience physique étant très important, le Préventorium est devenu Aérium.

1950 – 1980 : L’enfance en difficulté, les classes-ateliers, la formation professionnelle :

Une première reconversion a lieu en 1963 avec la création de l’I.M.P. (Institut Médico-Pédagogique). Entre 1970 et 1979, il est devenu l’I.M.E. (Institut Médico-Educatif) – I.M.P. et IMPro - prenant en compte l’obligation scolaire et l’apprentissage professionnel. Il accueille alors des enfants, adolescents et jeunes adultes de moins de 20 ans présentant une déficience intellectuelle légère et un retard scolaire.

1980 – 1996 : La reconversion en marche avec la prise en charge des adultes et des jeunes marqués par les troubles de la conduite et du comportement :

1983 : l’établissement accueille encore 285 jeunes en I.M.E. et 5 jeunes en Aérium soit 290 jeunes dont 15 % en demi-internat présentant une déficience intellectuelle légère ou moyenne et, pour la plupart, des handicaps associés plus ou moins graves. Une nouvelle évolution de l’établissement est envisagée avec le besoin en structures de travail protégé pour les personnes adultes handicapées. Parallèlement, le maintien de l’enfant en milieu ordinaire et le régime d’accueil en internat devient l’exception, d’où une nécessaire reconversion.

1988 :
- Création du Centre d’Aide par le Travail à vocation rurale (devenu E.S.A.T. – Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de 12 places. Il sera porté progressivement de 12 à 105 places entre 1988 et 2009.
- Ouverture la même année du Foyer d’hébergement d’une capacité de 15 places, conséquente à l’ouverture du C.A.T. en milieu rural. Il sera porté progressivement de 15 à 25 places en 2006.

1993 : les besoins non couverts dans le département et la politique nationale conduisent à :
- La création d’un Atelier Protégé (devenu Entreprise Adaptée) de 20 places.
- La création d’un service expérimental S.A.A.A.D. non obligatoire (Service d’Accompagnement à l’Autonomie Domiciliaire) pour les Travailleurs Handicapés de l’ESAT. Il fonctionnera pour 49 personnes en 1995 jusqu’à 54 personnes en 2008, devenu SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale).


1996 :
- Création de l’Institut de Rééducation (devenu I.T.E.P. : Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique) de 35 places pour des jeunes présentant des troubles de la conduite et du comportement. Il passe à 50 places en 2004 et à 45 places en 2008 pour répondre aux besoins de l’accompagnement en S.E.S.S.A.D. – Service d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile -.
- Création du Foyer Occupationnel de 28 places qui respecte le principe du redéploiement et des besoins sur le secteur adultes.


1996 – 2007 : L’adaptation aux besoins des Personnes Handicapées : l’accompagnement, les soins :

1996 : création du S.E.S.S.A.D. I.M.E. de 8 places. Il passe progressivement à 25 places en 2004 (S.E.S.S.A.D. I.M.E. : 12 – S.E.S.S.A.D. I.R. : 13), à 51 places en 2007 puis à 65 places en 2008 (S.E.S.S.A.D. D.I. : 47 – SESSAD TCC : 18).

2007 : création d’un S.A.V.S. – Service d’Accompagnement à la Vie Sociale – de 70 places. Il est porté à 90 places en 2010 et devient par convention avec l’Association d’Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux de Champagne-Ardenne (A.A.I.M.C.C.A.) un service d’accompagnement sur le territoire sud-Ardennes.

2007-2008 : Transfert du Foyer pour Adultes d’ACY ROMANCE à l’établissement. La capacité du F.O. est portée à 52 places (30 à VOUZIERS et 22 à ACY ROMANCE). Création du Foyer d’Accueil Médicalisé (F.A.M.) avec une capacité de 20 places à ACY ROMANCE. Passage à 57 places en 2014 (30 à Vouziers et 27 à ACY ROMANCE).

2008 : La fusion : un nouvel établissement est créé à compter du 1er janvier 2008 par fusion des établissements ARGONNE et I.M.E. départemental de MONTCY NOTRE DAME. Il est dénommé Etablissement Départemental Public d’Accompagnement Médico-Social – E.D.P.A.M.S Jacques SOURDILLE


2008 à 2013 : Des nouvelles réponses aux besoins des Personnes Handicapées


2008 :
- Création d’un S.A.M.S.A.H. – Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés de 8 places par transformation partielle de la capacité du S.A.V.S. C’est un service polyvalent du territoire sud-Ardennes.
- Création d’un C.A.F.S. – Centre d’Accueil Familial Spécialisé – de 3 places pour les jeunes nécessitant une distanciation avec la famille et/ou l’environnement social.

2009 : Création du Foyer Relais de 5 places pour enfants et adolescents présentant une déficience intellectuelle profonde avec troubles associés.